Rechercher
  • Izabel Management

Le début de l'aventure


Le début de l’aventure….

Venise, aéroport Marco Polo, un banc devant la magnifique boutique Valentino. Je m’y installe, pensive, mon vol de retour n’a pas encore été annoncé, c’est pour plus tard. Ça viendra. L’espace d’un instant, je ne suis plus pressée.

Flashback. Je revois nos douze derniers mois, notre parcours défile dans mes pensées, je revois chacune des étapes de cette année charnière dans nos vies. Tout le chemin parcouru et la quantité de choses accomplies par mon conjoint et moi a de quoi donner le vertige. L’opportunité s’est présentée, nous l’avons saisie, nous avons osé, puis nous avons foncé. Nos vies ont changé. Métamorphose.

Carnets de bord d’un parcours atypique

«Attachez bien vos ceintures, enfoncez-vous dans vos sièges, et préparez-vous au décollage. Au cours de ce vol, nous allons survoler notre aventure entrepreneuriale, attention aux zones de turbulences, nous quitterons bientôt votre zone de confort. Bienvenue à bord!»

Début 2017. Une occasion d’association d’affaires se présente à mon conjoint. Nous décidons de gérer le projet à partir du Québec. Bonne ou mauvaise idée…? Nous allions le découvrir au cours des semaines suivantes. C’est parti, les spécialistes défilent les uns à la suite des autres. De consultation en consultation, de rendez-vous en réunion, nous rencontrons avocat, spécialiste en immigration, professionnel en affaires internationales, fiscaliste international, comptable, et j’en passe. Une fois établies l’analyse, des estimations et diverses stratégies de développement, nous avons dû nous rendre à l’évidence : l’Italie devenait notre destination de résidence et de carrière.

Notre nouvelle terre d’accueil se profilait subitement à l’horizon, ce qui n’était pas pour nous déplaire. Toutefois, prendre une telle décision et vivre un tel changement, c’est sortir non seulement de sa zone de confort, mais également apprendre à se définir autrement, dans toutes les sphères de sa vie. Nous avons littéralement plongé dans un monde, une réalité qui nous était totalement inconnue, et difficile à imaginer, à des lieues de ce qu’aurait pu être un simple voyage.

Au-delà d’avoir à transiger avec un quotidien que l’on doive installer sur deux continents, d’avoir à composer avec de fréquents changements de fuseau horaire, d’avoir à communiquer en trois langues différentes – le français, l’anglais et l’apprentissage de l’italien – d’avoir à s’adapter à la culture, à la nourriture, à l’éloignement de nos familles, aux attentes de visas et à une multitude d’autres aspects, cette expérience est définitivement l’une des plus enrichissantes de nos vies.

Du coup, la machine s’emballe. Notre quotidien devient un vrai marathon. Non-stop. Une vie à 100 milles à l’heure. Exit la zone de confort. Ouffff!!!

«Mesdames et Messieurs veuillez s’il vous plaît relever le dossier de votre siège, demeurer calmes et identifier les sorties de secours. Nous entrons en zone de fortes turbulences.»


Sortir de sa zone de confort…

C’est avoir l’impression, par moment, de retourner des années en arrière.

C’est devoir s’adapter sur-le-champ aux changements de mœurs, de culture, de nourriture, de législation.

C’est s’apercevoir que nous avons trop de préjugés, d’idées préconçues et limitantes. C’est le moment où cette réalité nous saute au visage.

C’est l’avalanche des émotions qui vous envahissent et vous tombent dessus pêle-mêle, les unes à la suite des autres, en passant par l’insécurité, les larmes, la joie, l’anxiété, la fierté, jusqu’au dépassement de soi.

C’est apprendre à apprivoiser chaque nouvelle situation dans un contexte où tous les paramètres pour la gérer vous sont inconnus, et s’ajuster en continu.

C’est être littéralement catapulté dans un monde où tout reste à connaître, et devoir être en mesure de fonctionner.

Sortir de sa zone de confort, c’est se jeter dans l’vide.

Dernier appel

«Attention, attention, votre dernier vol pour l’année 2017 en direction de votre zone de confort est annoncé. Veuillez vous rendre à la porte d’embarquement et préparer vos passeports.»


Au moment où j’écrivais ces lignes, je quittais l’espace européen une dernière fois en 2017. Je revenais au Québec, tout juste quelques semaines. Quel plaisir de retrouver ‘’ma’’ zone de confort, mes habitudes, et la joie immense d’être à nouveau auprès de ma famille. Pur bonheur. La sensation de redécouvrir avec émerveillement tout ce que l’on connaissait déjà, cet enchantement nous le devons au fait d’avoir osé sortir des sentiers battus.

«Veuillez attendre l’ouverture des portes avant de quitter votre siège, et n’oubliez pas de récupérer vos effets personnels. Nous espérons que vous avez fait bon voyage en notre compagnie. Bon séjour chez vous!»

En terminant, ce que j’ai envie de vous dire c’est : osez, foncez, donnez vie à vos aspirations et dépassez-vous. Ne laissez pas la peur vous retenir, ne vous cramponnez pas à vos craintes, sortez de ce qui vous est familier pour réaliser vos rêves, vos désirs, vos ambitions. Car après tout, quitter sa zone de confort, en fin de compte on s’en sort vivant, grandit, et l’effet est des plus positif!

Alors, prêts à l’embarquement?

0 vue

©2018 Izabel Management Inc.

  • Pinterest social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
0